lundi 26 février 2018

café literario

Amis des livres bonjour:
Beau succès malgré le froid de ce café littéraire animé par Nady, Michèle et Thierry.

Rappel pour ceux qui veulent lire et n'ont pas noté, 
Nady nous a présenté le copieux roman très noir et très dense de Victor del Arbol,  Toutes les vagues de l'océan qui nous rappelle que la dictature franquiste a encore ses conséquences directes aujourd'hui. Deux récits parallèles l'un qui commence en 1933 , l'autre de nos jours. Ainsi l'Histoire nourrit-elle encore les histoires contemporaines. 


Toutes les vagues de l'océan par del Arbol


www.arte.tv/fr/videos/057456-000-A/la-dictature-franquiste-en-proces/
Connectez vous sur arte.tv sur votre ordinateur et utilisez le moteur de recherche interne au site pour rechercher le documentaire en libre visionnage dans les documentaires "Histoire"..

Pour ceux qui sont intéressés par la guerre civile espagnole et surtout par le franquisme. Documentaire intéressant car il montre les difficultés que rencontre une juge argentine pour mettre en accusation les tortionnaires franquistes. 




Michèle a été séduite par  René Vazquez Diaz qui a quitté Cuba en 1972 à l'âge de 20 ans - il vit à Malmö en Suède depuis 1975- mais l'a gardée comme source d'inspiration notamment dans sa triliogie,   "L’Ère imaginaire" (La era imaginaria, 1987), "L’Île du Cundeamor" (La Isla del Cundeamor, 1995) et "Un amour qui s’étiole" (Un amor que se nos va, 2006).

Un livre foisonnant où un jeune homme fou nous entraîne dans un monde étrange extravagant et nostalgique. Pas question pour cet auteur émigré de défendre les cubains de Miami!!! 


                             Un amour qui s'étiole par Vásquez Díaz
Quant à Thierry il a déniché pour nous celui qu'il qualifie de fils de Robert Arlt  en la personne de Ricardo Colautti , auteur disparu d'une trilogie littéraire d'une grande tenue. Aujourd'hui adulé en Argentine, cet écrivain a passé sa vie discrètement derrière son bureau de notaire en peaufinant son oeuvre , que son éditeur qualifie de "fugue picaresque dans une tradition kafkaïenne...qui jette le lecteur dans un univers jubilatoire"

La trilogie Sebastian Dun par Colautti




Nous vous l'avions promis...nous avons navigué entre l'Espagne de Victor del Arbol, l'Argentine de Ricardo Colautti (La trilogie Sebastien Dun) et la Cuba de René Vazquez Diaz (Un amour qui s'étiole). et un participant à la soirée nous a promis de nous faire naviguer avec lui de Fos sur mer à Buenos Aires puis de le suivre à travers l'Uruguay et l'Argentine. Ce sera au mois de Mai...


Aucun commentaire: